bannière - cliquez pour aller en page d'accueil

Classes lecture
Les Classes lecture PDF Imprimer Envoyer

La lecture et l’écriture comme outils citoyens

compo-ressources-flou 

C’est en 2011 que le Centre de Coopération Educative a proposé les premières classes lecture sur le modèle créé, dans les années 80, par l’Association Française pour la Lecture (AFL). La première étape a été de transposer le modèle français aux réalités de notre territoire. Trois tandems « école – bibliothèque », venant d’horizons différents, ont participé à cette phase de recherche et d’adaptation. Le projet, alors pilote, a été soutenu tant par le Service de la Lecture Publique que par l’ALF.

 

Depuis, de nombreuses classes lecture se sont succédées ; un colloque s’imposait pour partager notre expérience et réfléchir avec tous ceux que cet enjeu rassemble sur le thème : La lecture et l’écriture : l’affaire de tous !?

Quel lieu plus symbolique que l’hémicycle du Parlement de la Fédération Wallonie Bruxelles pouvait accueillir ce colloque qui s'est déroulé le jeudi 13 février 2014.

Que rêver de mieux pour rehausser cette rencontre que la présence et l’intervention des Ministres de l’Enseignement Supérieur, de la Culture et de l’Enseignement.

 

Lire, c’est avoir choisi de chercher quelque chose ; amputée de cette intention, la lecture n’existe pas.

Lire, qu’il s’agisse du journal, d’un roman, d’une notice, d’un poème,  d’une relation d’expérience, des sous-titres d’un film, d’une carte d’état-major ou d’une pièce de théâtre, c’est toujours une activité qui trouve sa signification parce qu’elle est inscrite à l’intérieur d’un projet. On peut discuter de la valeur du projet ; mais ceci étant, la lecture est une : il s’agit toujours de prendre les informations qu’on a choisi de prendre (...) (sources AFL)

 classes-lecture-livre-flou

Une classe lecture : qu’est-ce que c’est ?

La classe lecture est avant tout un stage de formation intensif pour les enfants et les adultes accompagnateurs (enseignants, bibliothécaires, autres adultes intéressés). Derrière les diverses activités qui la composent, il y a la volonté de former des acteurs de lutte contre l’illettrisme ; l’enjeu n’est pas de nature scolaire mais de nature sociale. La lecture et l’écriture sont utilisées à l’articulation de la pensée et de l’action.

La classe lecture est centrée autour de quatre objectifs :

  • La prise de conscience du statut social d'utilisateur d'écrits,
  • La production d'écrits,
  • La maîtrise des pratiques documentaires,
  • Le démarrage avec le groupe d'une politique de lecture à poursuivre au retour dans l'environnement habituel.

Du statut d’élève à celui d’apprenti, qui permet l’exercice de la citoyenneté, voila ce qui est aussi visé par le projet ; les adultes présents deviennent pour les enfants des personnes ressources.

Le groupe va, au retour du moment de dépaysement en résidentiel, développer un projet de production lié à l’utilisation d’un langage principal (conte, slam, exposition, théâtre, …) qui :

  • Interpelle
  • Donne son point de vue
  • Propose une solution
  • Vise un public
  • Est utile à la communauté

« Les projets conduits en groupes hétérogènes, visent des productions à destination du milieu interne et externe. Productions qui ne doivent pas être des versions dégradées des versions adultes, une sorte de travail d’amateur que l’environnement accueille avec bienveillance parce qu’il provient d’enfants ou d’illettrés en train d’apprendre ; mais productions qu’ils sont les seuls à pouvoir faire, comme les professionnels ou artistes sont les seuls à pouvoir faire ce qu’ils font et vis-à-vis desquelles on témoigne des mêmes exigences. » (sources AFL)

atelier-classe-lecture-flou 

Concrètement, comment ça se passe ?

Le moment, hors les murs de l’école, est préparé par les enseignants et les bibliothécaires aidés par les formateurs du CCE. Plusieurs rencontres sont nécessaires.

Sur place, durant les matinées de la semaine de classe lecture, les élèves et les adultes s’approprient des outils développés par l’AFL qui les aideront à  réaliser leur projet de production.

Citons-en quelques-uns :

  • Le Circuit court
  • La présentation de livres et de textes
  • La commande de textes
  • Le cahier des charges du projet

Les débuts d’après-midi, pendant que les enfants sont pris en charge par l’équipe d’animation, les adultes se retrouvent entre eux dans des moments de théorisations et d’analyse de pratiques.

De retour en classe, les enfants, toujours épaulés par les enseignants, les bibliothécaires, et d’autres adultes venant d’associations ou non,  poursuivront la préparation de leur travail jusqu’au projet de production.

atelier-pt 

Tous apprentis pour changer ensemble les pratiques de lecture et d’écriture

Les objectifs des classes lecture sont fort éloignés des objectifs des autres classes de dépaysement que nous organisons par ailleurs. La motivation des adultes et la compréhension, par ces derniers, du but à atteindre sont des éléments essentiels pour la réussite du projet.

De manière récurrente, des enseignants nous signalent qu’il n’est pas simple de trouver une bibliothèque partenaire (et inversement), qu’il n’est pas aisé non plus de faire cette proposition aux enfants et aux parents ; nous pouvons vous aider à franchir cette première étape.

Et pourtant, ça marche … Des impacts ont été constatés, de manière concordante sur, par exemples, l’envie d’écrire, la recherche du mot juste jusqu’à l’amélioration de l’orthographe.

Dans un autre registre, le projet de production élaboré en commun contribue à construire un groupe classe où chacun peut trouver sa place.

Téléchargez le flyer de présentation "Classes lecture".

 


  

Un bulletin d'informations, sous la forme d’une newsletter, consacré aux classes lecture a vu le jour en septembre dernier. Il reprend des informations pratiques, des fiches techniques et bien sûr des témoignages d’enfants et d’adultes.

Intéressé par la démarche ? Contactez-nous Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Le magazine PROF n° 18 du mois de juin 2013 consacre un excellent article sur l’expérience des classes lecture au sein du Centre de Coopération Educative. Le magazine se télécharge à partir de www.enseignement.be mais si vous souhaitez simplement consulter l’article, cliquez ici.

Le magazine PROF n° 22 du mois de juin 2014 consacre un excellent article sur la formation à la "classe lecture" des futurs enseignants et bibliothécaires . Le magazine se télécharge à partir de www.enseignement.be mais si vous souhaitez simplement consulter l’article, cliquez ici.

Le magazine PROF n° 25 du mois de mars 2015 consacre un excellent article sur l'expérience d'une classe lecture avec treize élèves de type 8 accompagnés par le Centre de Coopération Educative. Le magazine se télécharge à partir de www.enseignement.be mais si vous souhaitez simplement consulter l’article, cliquez ici.